Ce sont plus de 120 personnes : professeurs, psychologues de l’éducation, formateurs et chargés de mission des DDEC de Lille, d’Arras et de Cambrai qui sont venues écouter la conférence du professeur Olivier Houdé le mercredi 11 mai 2016 à l’IFP d’Arras.houde1

Considéré comme l’un des pionniers de la formalisation de la neuropédagogie en France,  Olivier Houdé, professeur à l’université Paris-Descartes et directeur de recherche du laboratoire LaPsyDE de la Sorbonne, élabore une théorie qui revisite celle de Piaget, à la lumière des neurosciences.

Il nous a renseigné sur ses travaux de recherche et nous a aidé à comprendre comment l’enfant raisonne et ce qui se passe dans son cerveau à l’instant qui précède une bonne réponse ou une erreur.houde2

Cette conférence passionnante a renforcé l’idée que l’éducation aujourd’hui ne peut plus se contenter d’intuitions pédagogiques et didactiques mais doit s’appuyer sur les savoirs qui découlent de la recherche et sur des données probantes. C’est par la réflexion croisée et la coopération entre chercheurs et praticiens que s’ouvrent des perspectives pédagogiques innovantes et l’identification de nouvelles attitudes professionnelles vers des démarches diversifiées.
Visualisez la vidéo de la conférence  de Mr Houdé.                                                                  video-annonce

L’après-midi, trois ateliers au choix ont été proposés aux participants :houde5

Atelier 1 : Le statut de l’erreur en mathématiques, animé par Marièle Beroud, professeur des écoles, formatrice à l’ISFEC de Lyon où elle intervient en formation initiale et en formation continue en didactique des mathématiques et sur la connaissance du système éducatif français.

Au cours de cet atelier, les enseignants ont réfléchi sur le statut de l’erreur de façon générale en pédagogie, puis sur la typologie des erreurs en mathématiques et les pistes de remédiations possibles en fonction de ces types d’erreurs.

Atelier 2 : Le statut de l’erreur en compréhension de lecture, animé par Marie-Odile Plançon, chargée de mission au Secrétariat houde3Général de l’Enseignement Catholique dans le département éducation. Marie-Odile est également enseignante spécialisée,  formatrice dans de nombreux domaines (y compris dans le parcours de formation BEP-ASH à l’IFP Nord Pas de Calais). Et enfin, elle fait partie du comité national du ROLL  (Réseau des Observatoires Locaux de la Lecture) dirigé par Alain Bentolila, linguiste et professeur à Paris Descartes.

Dans cet atelier, enseignants du 1er et du 2d degrés ont pris connaissance des constats relatifs aux difficultés de compréhension de lecture dans le paysage scolaire français et sur le concept d’illettrisme. Après un tour d’horizon sur le défi des nouveaux programmes dans ce domaine et plus particulièrement sur la notion « d’explicitation des apprentissages » ils ont été mis en situation de compréhension d’un texte, en résonnance à ce qui est proposé dans les ateliers de compréhension de textes (les ACT) dans le dispositif ROLL.

Atelier 3 : La catégorisation logique, atelier animé par Laurence Westelynck, enseignante spécialisée à l’école L’enfant Jésus à Wattrelos, formatrice à l’IFP en formation continue et dans le parcours de formation BEP-ASH.houde4

Laurence  a travaillé dans plusieurs groupes de recherche-action de la DDEC de LILLE durant une douzaine d’années  (rénovation de l’AMD, construction de l’évaluation de catégorisation, sous la direction de Dominique Lokietek, psychologue de l’éducation à la DDEC de Lille).
Plus récemment, elle a participé durant 4 ans à la création des évaluations initiales de CP sous la direction de Laetitia Lefebvre, psychologue de l’éducation à la DDEC de Lille.

Après la réalisation d’un exercice de catégorisation mettant en exergue l’aspect métacognitif de leur activité (qu’avez-vous mobilisé d’un point de vue cognitif pour faire cette activité ?), les enseignants de cet atelier ont bénéficié d’un apport théorique sur la catégorisation et ses impacts dans les apprentissages mais aussi dans la vie quotidienne. Puis, ils ont analysé les jeux et activités de catégorisation couramment utilisés dans les classes et réfléchi à leurs adaptations possibles, afin d’apprendre aux élèves à mieux raisonner.

 

Les ouvrages les plus récents d’Olivier Houdé sont :

raisonnement 1) Le raisonnement (publié aux PUF, 2014) dans lequel il invite le lecteur à comprendre comment l’être humain raisonne dès le plus jeune âge et quel rôle jouent la pédagogie et les émotions dans ce processus.

 

 

Apprendre à résister d'Olivier Houdé

2) Apprendre à résister (éditions Le Pommier, 2014) dans lequel il développe la capacité de notre cerveau à inhiber les automatismes de pensée pour nous permettre de réfléchir. Pour ce livre, Olivier Houdé a obtenu, de l’académie française, le Prix Moron en 2015. Ce prix est attribué à l’auteur français d’un ouvrage ou d’une œuvre favorisant « une nouvelle éthique ».
psychologie3) La psychologie de l’enfant (publié aux PUF et réédité en 2015) dans lequel olivier Houdé développe comment les nouvelles découvertes sur le développement du cerveau et de l’intelligence ont modifié en profondeur nos connaissances sur la psychologie de l’enfant.

 

 

pyschologie24) L’histoire de la psychologie (édité en janvier 2016) où est exposée l’histoire de la psychologie intimement mêlée à celle de la philosophie et celle de la biologie.

Pin It on Pinterest

Share This